Gel prolongé": la LPO 62 demande un arrêté dans le département du 62 !

dominique lemaître 4"Gel prolongé": la LPO 62 demande un arrêté dans le département du 62 !

Depuis plusieurs jours, le froid s'est installé en France, surtout dans l'Est du Pays. Les oiseaux sont très fragilisés en cette période de froid prolongé.

Mise à jour le 27/01

 

Quand les plans d'eau et la terre sont gelés, ils n'ont plus de refuges, de nourriture accessible, ont puisé sur leurs réserves et se retrouvent très vulnérables.

Les oiseaux en provenance de l'Est se déplacent et arrivent dans nos terres (Pas-de-Calais), épuisés, où ils se regroupent (zone refuge). Tous deviennent alors des cibles faciles à tirer.

Suite au protocole national de "gel prolongé", les arrêtés en France se multiplient, laissant ainsi une période de repos pour les oiseaux (déjà 28 arrêtés dans le pays à l'heure de la rédaction de cet article). Le département du Nord a lui aussi mis en place une période de suspension de chasse d'une durée de 9 jours renouvelables (du 24 janvier au 2 février), incluant les Turdidés, Alaudidés, Colombidés et Limicoles (bécasses, bécassines, vanneaux et autres).

En tant que département limitrophes, une certaine cohérence doit être assurée dans les Hauts-de-France et sur notre département. il en faut pas que les efforts des uns (DDTM, préfecture) soit ruiné par l'action des autres...  Le GON a également a demandé aux préfets du Nord et du Pas-de-Calais de suspendre immédiatement la chasse au gibier d’eau, aux limicoles terrestres aux turdidés et aux colombidés. (https://gon.fr/gon/le-gon-a-demande-aux-prefets-du-nord-et-du-pas-de-calais-de-suspendre-immediatement-la-chasse-au-gibier-deau-aux-limicoles-terrestres-aux-turdides-et-aux-colombides/)

Par principe de précaution, nous demandons à la préfecture du Pas-de-Calais de suspendre la chasse une dizaine de jours  renouvelables pour les oiseaux terrestres migrateurs ou sédentaires (alouettes, limicoles dont bécasses, vanneaux, turdidés, perdrix, faisans, colombidés, rallidés…) en application de l’article R.424-3 du Code de l’environnement qui prévoit qu’ « en cas de calamité, incendie, inondation, gel prolongé, susceptible de provoquer ou de favoriser la destruction du gibier, le préfet peut, pour tout ou partie du département, suspendre l’exercice de la chasse soit à tout gibier, soit à certaines espèces de gibier. La suspension s’étend sur une période de dix jours maximum et renouvelable. L’arrêté du préfet fixe les dates et heures auxquelles entre en vigueur et prend fin la période de suspension. » car:

- les conditions climatiques actuelles sont de nature à perturber le rythme biologique de certaines espèces de gibier qui rencontrent des difficultés pour leurs déplacements et la recherche de nourriture et qu’il convient à ce titre d’assurer leur protection, y compris dans les zones de rassemblement et de refuge,

- le temps nécessaire pour que les plans d’eau dégèlent

- les oiseaux ont besoin de 5 à 10 jours après le coup de froid pour retrouver un état physiologique normal et se disperser de nouveau sur le territoire

Un arrêté vient d'être publié : "La chasse à la bécasse vient d'être suspendue à compter de la date de publication au recueil des actes administratifs du présent arrêté (25/01/2017) jusqu'au dimanche 29 janvier 2017 inclus, à minuit." Consulter l'arrêté en ligne.

Nous demandons à ce que cet arrêté soit élargi aux autres espèces d'oiseaux, considérant que le département du Nord, sur l'avis de la fédération de chasse du 59 a obtenu l'arrêté pour une période de 9 jours sur toutes les autres espèces.

/!\ Nouveau ! Communiqué du 25 janvier 2017 de l'ONCFS Consulter le communiqué en ligne

"Des comportements aberrants ont également été observés chez des bécassines des marais, liés à un affaiblissement des réserves adipeuses en l'absence de nourriture disponible. Ces observations ont été faites dans de nombreuses régions : Hauts-de-France, Normandie, Bretagne, Pays-de-la-Loire et Nouvelle Aquitaine." " Aussi est-il préférable d’accorder à ces oiseaux la tranquillité requise."

La LPO Pas-de-Calais,

Agir pour l'oiseau, la faune sauvage, la nature et l'homme, et lutter contre le déclin de la biodiversité, par la connaissance, la protection, l'éducation et la mobilisation.

                        dominique lemaître 4  dominique lemaître 5

© 2014 LPO Pas-de-Calais - Contact : pas-de-calais@lpo.fr - 03 21 11 87 26 - Mentions légales